Bill

HAUSSE DES PRIX D’ÉPICERIE – IMPACT AUX ÉTATS-UNIS

Comment ignorer la crise alimentaire des dernières années? La hausse des prix des matières premières aurait eu un effet domino sur les factures d’épicerie. Naturellement, les consommateurs doivent s’adapter, et plusieurs ont décidé de couper dans le gras.

Effectivement, selon l’étude The Why Behind the Buy, réalisée par la firme Acosta Sales & Marketing, l’Américain moyen aurait désormais réduit ses dépenses mensuelles d’épicerie de 7 %. Cela dit, cette réalité toucherait surtout les ménages dont le revenu est de moins de 75 000 $. L’étude indique que 41 % des répondants ont désormais pris l’habitude d’avoir recours aux coupons des circulaires ou de profiter des promotions sur certains produits. Finalement, 22 % choisiraient de faire leurs emplettes dans des épiceries de style « bon marché ».

De plus, l’étude suggère que l’augmentation du coût de l’essence aurait réduit la fréquence à laquelle les consommateurs visitent leur supermarché. Toutefois, les mieux nantis, dont le revenu est supérieur à la moyenne, auraient pour leur part gonflé leurs dépenses de 34 %. Ceci s’expliquerait par la plus grande fidélité reliée aux produits « haut de gamme », dont les prix ont également augmentés.